Plus pratique qu’une canne et moins encombrant qu’un fauteuil roulant, le déambulateur est l’accessoire idéal pour les personnes qui ont des difficultés à marcher. Le choix de cet appareil dépend de plusieurs facteurs qu’il serait préférable de bien analyser avant acquisition. Poursuivez donc la lecture de ce billet afin de bien faire votre choix.

À propos du déambulateur


Le déambulateur a été inventé par une conservatrice suédoise du nom d’Aina-Lucie Wifalk dans les années 70. En 1976, elle s’est mise à réfléchir à une solution qui pourrait aider des personnes ayant des difficultés à marcher seules. Son idée a abouti deux ans plus tard et la production du déambulateur a commencé en 1981.

Aina Wifalk n’a pas breveté son invention afin qu’elle puisse être accessible à un grand nombre de personnes. C’est ainsi que le déambulateur a beaucoup évolué comme on le remarque de nos jours avec ses multiples types et finitions. Cependant, bien que le prix d’un déambulateur classique reste très abordable à toutes les bourses, n’oubliez pas que la vente de déambulateurs et cadres de marche doit se faire dans un établissement spécialisé.

À la découverte des différents types de déambulateurs

Il existe quatre principaux types de déambulateurs, chaque type étant préconisé pour une utilisation précise.

Le déambulateur simple ou cadre de marche

Il ne possède pas de roulettes et nécessite d’être soulevé pour avancer. Le poids de ce type de déambulateur est donc fonction du poids de son utilisateur. Ce modèle peut être utilisé après un long séjour à l’hôpital, lors d’une rééducation ou pour aider à la récupération des facultés motrices du patient.

Le déambulateur à deux roues

Celui-ci possède deux petites roulettes à l’avant et des embouts antidérapants à l’arrière. Il ne convient pas pour de longs déplacements et est destiné aux personnes âgées à mobilité réduite qui veulent se déplacer dans leur maison (distance salon-cuisine par exemple). Il est aussi souvent utilisé pour une rééducation.

Le déambulateur à trois roues

Le déambulateur à trois roues est plus pratique et maniable que celui à deux roues. Il est utilisable aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Très souvent muni d’accessoires comme un siège pour s’asseoir, un plateau, un panier ou un sac de transport, ce déambulateur à trois roues est pliable et constitue un bon soutien à la marche. C’est l’idéal pour les personnes dont la mobilité est réduite de façon modérée.

Le déambulateur à quatre roues

Cette catégorie de déambulateur convient à des personnes qui disposent d’un bon équilibre et peuvent bien manier des freins. Il s’adapte à tous types de terrains et peut être muni d’accessoires.

Comment bien choisir son déambulateur ?

Bien que l’usage du déambulateur en dise déjà long sur son choix (à l’intérieur, en extérieur, patient à bonne ou moins bonne mobilité), il existe aussi quelques critères qu’il est bien de considérer avant d’effectuer un choix final. On retrouve par exemple :

  • s’il doit être pliable ou non ;
  • les freins : ils doivent être faciles à actionner ;
  • le poids maximum supporté : pour la sécurité du patient ;
  • le poids : choisissez de préférence un déambulateur léger ;
  • les poignées : elles doivent être en mousse ou en matière antidérapante ;
  • la largeur : car l’appareil doit pouvoir passer toutes vos portes et entrées ;
  • le design : le déambulateur doit être assez esthétique surtout s’il est utilisé en extérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here