En cas de problème dentaire, même minime, l’inconfort qui s’en suit ne saurait être négligé. Avez-vous des douleurs inhabituelles à la mâchoire ? Il est bien possible qu’un abcès y soit logé. Comment le détecter et confirmer un tel diagnostic ?

Un abcès dans la mâchoire : le déceler grâce à une radiographie dentaire

La présence d’abcès dans la mâchoire ou abcès dentaire est une lésion de type infectieux. Elle peut être parodontale, apicale ou péricoronaire, c’est-à-dire localisée au sein des tissus qui entourent une couronne dentaire. Dans tous les cas, il est important d’effectuer une radio dentaire afin d’établir un diagnostic précis.

De la nécessité d’une radiographie dentaire

Le diagnostic de la présence d’un abcès dans la mâchoire se fait grâce à un examen radiographique dénommé radiologie panoramique. Il est souvent demandé par le dentiste en cas de soupçon de tumeurs, de fractures osseuses ou d’infections. Il aboutit au développement d’un cliché 2D panoramique qui montre intégralement les mâchoires. Vous pouvez en savoir plus sur cette page d’un fabricant européen expert et reconnu dans la conception des systèmes de radiologie dentaire.

Par ailleurs, il y a également le Cône beam qui est aussi sollicité dans le domaine de la radiologie dento-maxillaire. Contrairement au système panoramique 2D, il est plus innovant et offre une imagerie 3D plus précise, qui permet de recueillir des images à résolution plus élevée. Cette technologie utilise entre autres les ultrasons afin de réduire l’exposition des cellules du corps aux rayons X. Or étant donné la dangerosité prouvée des rayonnements x pour la santé, il s’agit d’une avancée considérable.

Zoom sur les différents types d’abcès dentaire

On peut en distinguer généralement trois.

L’abcès parodontal et l’abcès apical

Le premier attaque les tissus parodontaux et est focalisé de manière générale dans une poche parodontale située entre la gencive et la dent. Cependant, il peut aussi être apical. Il se manifeste alors par une douleur au moment de la mastication et peut être dû à une carie mal soignée ou une fracture au niveau de la dent.

L’abcès péricoronaire

Il se niche au sein des tissus qui entourent une couronne dentaire. Il se manifeste aussi par la douleur, une douleur soudaine et fulgurante du côté de la racine de la dent concernée. De plus, l’abcès de type péricoronaire peut donner lieu à une inflammation de la gencive et une formation et évacuation de pus dans la bouche, source de mauvaise haleine.

La fièvre et une grande fatigue peuvent venir assombrir encore plus le tableau. Cette forme est en réalité la plus dangereuse, car l’infection peut vite se répandre et atteindre la matrice osseuse. Il est donc impératif de recourir en urgence à un dentiste pour un examen radiographique.

Par ailleurs, il existe certaines infections pernicieuses qui sont plutôt silencieuses. Elles ne provoquent pas de douleurs. C’est pourquoi il est important de faire régulièrement des bilans.

En somme, l’abcès dentaire est une infection qui peut prendre plusieurs formes et intensités de gravité selon sa localisation. Qu’il soit douloureux, ou non, il importe de recourir à des examens radiographiques pour en détecter la source afin de mieux le traiter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here