S’il y a un sujet qui défraie le plus la chronique ces derniers jours, c’est bien celui du Covid-19. Il s’agit en effet d’un virus (SARS-CoV-2) apparu en décembre 2019 dans la ville chinoise de Wuhan et qui a réussi à se répandre dans le monde entier en peu de temps. D’après les dernières statistiques, cette pandémie aurait déjà causé plus de 98 000 morts, dont plus de 12 000 décès, pour le compte de la France. Face à cette situation, la population mondiale est plongée dans la peur, dans l’attente de ce qui arrivera demain. Heureusement, il existe des mesures qui, lorsque bien suivies, permettent de prévenir le mal et de limiter sa propagation. Quelles sont-elles ? C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article.

Porter un masque de protection

Initialement réservés aux professionnels de santé, les masques de protection sont désormais conseillés à tout le monde. Il s’agit en effet d’un dispositif médical largement apprécié pour sa capacité à filtrer les bactéries et à se protéger d’une maladie virale comme le Covid-19. En France, le port des masques médicaux n’a rien à avoir avec la culture. C’est plutôt un bon réflexe pour limiter la propagation du virus. Chez une personne avérée malade ou suspectée de présenter les signes d’infection respiratoire, ce geste permet de protéger les autres des symptômes. En outre, le masque constitue une bonne mesure préventive en cas d’exposition aux infections. Pour en savoir plus sur l’utilisation du masque de protection médical, voir ici.

En France, la distribution des masques médicaux est soumise à une règlementation stricte. En effet, ils sont livrés par les grossistes répartiteurs aux pharmacies d’officine et à partir du stock d’États. D’après les dernières informations, le gouvernement français aurait commandé plus d’un milliard de masques de protection à la Chine pour renforcer sa lutte contre le coronavirus. Pourtant, force est de constater que tout le monde n’arrive pas à se procurer un masque de protection certifié NF EN 14 683. Dans les faits, les masques médicaux sont réservés aux malades et aux soignants.

Pour contourner cette situation, certains n’hésitent pas à se fabriquer une protection artisanale. Ils estiment en effet que ce geste est mieux que rien. Mais, d’après la Société française d’hygiène hospitalière, les masques faits maison n’assurent aucune protection. Ils ne protègent ni le porteur ni son entourage. Cet organisme recommande d’ailleurs à la population de ne pas utiliser ces types d’écrans. Il en est de même pour les écharpes et les bandanas enroulés autour du visage. Ces mesures ne constituent pas une barrière contre le Covid-19. La seule vraie protection qui existe pour le moment, c’est bien évidemment les masques normés.

Désinfecter fréquemment les surfaces

Pour une protection maximale, il ne faut rien laisser au hasard. Pensez donc à désinfecter régulièrement les surfaces que vous touchez souvent. Elles incluent entre autres :

  • Les claviers ;
  • Les téléphones ;
  • Les bureaux ;
  • Les tables ;
  • Les comptoirs ;
  • Les poignées de porte ;
  • Les interrupteurs d’éclairage ;
  • Les robinets ;
  • Les éviers ;
  • Les toilettes ;
  • Etc.

Si les surfaces sont trop sales, assurez-vous de les nettoyer avec de l’eau savonneuse ou du détergent avant de procéder à leur désinfection. Pour ce faire, vous pouvez miser sur n’importe quel désinfectant certifié EPA. Si vous voulez, vous pouvez préparer une solution d’eau de javel que vous allez utiliser pour désinfecter vos surfaces. Correctement diluée, cette eau constitue une solution efficace contre les coronavirus. Il faut noter qu’il est également possible de trouver des solutions d’alcool qui garantissent un résultat efficace. Peu importe le choix, il convient de se conformer aux indications d’utilisateurs pour assurer l’efficacité de la désinfection.

Se laver régulièrement les mains

Si le masque de protection médical constitue une solution efficace contre le coronavirus, il faut dire qu’il n’a aucun sens sans un lavage régulier et correct des mains. En effet, il nous arrive de toucher des surfaces contaminées, malgré toutes les précautions. En enlevant votre masque de protection par exemple, il peut arriver que vos mains entrent en contact avec la partie souillée. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de se nettoyer souvent les mains. Non seulement ce geste vous permet de pratiquer une bonne hygiène personnelle, mais aussi il aide à prévenir toute maladie respiratoire.

Pour un lavage efficace, vous pouvez utiliser du savon et de l’eau. L’opération dure environ 30 secondes. Si vous n’avez pas du savon et de l’eau à portée de main, vous pouvez utiliser un désinfectant pour les mains. Veillez toutefois à choisir une solution composée en moyenne de 60 % d’alcool. Pour le nettoyage, vous n’avez qu’à appliquer une petite quantité du désinfectant dans la paume des mains et à les frotter ensemble en couvrant toutes les surfaces.

Booster son système immunitaire

Si les mesures susmentionnées constituent des barrières efficaces contre le Covid-19, il est important de souligner que rien ne vaut un système immunitaire fort. En effet, lorsque les défenses de l’organisme sont au top, il devient facile au corps de lutter contre les agents pathogènes. En biologie, l’immunité est définie comme la capacité du corps à combattre les éléments susceptibles de perturber son bon fonctionnement. Ces menaces ont généralement trois origines possibles à savoir : un corps étranger, des cellules cancéreuses ou des microbes (virus, parasites, champignons ou bactéries).

C’est connu de tout le monde que l’immunité devienne de plus en plus faible avec l’âge ou la maladie. Le corps devient alors très vulnérable aux infections, lesquelles deviennent généralement plus fréquentes et plus graves. Dans cet état, un problème de santé bénin peut s’aggraver et conduire à la mort. Pour éviter d’en arriver là, il est recommandé d’adopter de bonnes habitudes de santé afin de renforcer le système immunitaire. Pensez également à réaménager votre emploi du temps de manière à pouvoir dormir suffisamment pour favoriser la régénérescence des cellules détruites.

Certes, le nouveau coronavirus tue. Mais, la peur du virus est capable de faire encore plus de ravage. Ne vous occupez donc pas uniquement de votre santé physique au détriment de votre santé mentale. Les deux méritent une attention particulière de votre part. Même si vous avez des proches qui sont touchés par le Covid-19 ou qui en sont déjà peut-être morts, gardez le calme. En effet, le stress peut réduire votre système immunitaire et vous rendre vulnérable. Apprenez donc à mieux gérer votre anxiété.

Respecter les directives locales de santé publique

Pour limiter la propagation du virus, de nombreux gouvernements ont opté pour le confinement qui semble être la meilleure solution. En effet, moins les gens circulent, moins le risque de contamination est élevé. Conscients de ce fait, plusieurs entrepreneurs ont modifié leurs habitudes pour permettre à leurs employés de travailler à distance. Si cette mesure permet d’aplatir la courbe de cas confirmés et de décès, elle n’est pas appréciée de la même manière. De toute évidence, tout le monde n’est pas habitué au télétravail et toutes les activités ne se prêtent pas à ce mode de travail. Il va sans dire donc que certains doivent encore s’aventurer dans les stations-service et les épiceries pour satisfaire leurs besoins.

Dans la mesure du possible, restez chez vous. C’est le mot d’ordre de l’OMS. Mais, si vous devez sortir, assurez-vous de respecter toutes les mesures de prévention. Quel que soit ce qui vous lie, faites l’effort de vous éloigner des personnes présentant les symptômes du Covid-19. De même, évitez tout lieu de rassemblement, les poignées de mains et les accolades. En effet, il est difficile de reconnaitre une personne contaminée, tant que le virus est encore dans sa phase d’incubation qui dure généralement entre 3 et 14 jours. Prenez donc vos distances !

Si le Covid-19 est une pandémie, il faut reconnaitre que les mesures de prévention ne sont pas les mêmes partout. En effet, tout dépend de l’ampleur de la situation. Si certaines villes sont dans le confinement depuis février, ce n’est que vers la fin du mois de mars que d’autres ont opté pour cette raison. Il revient donc à chaque citoyen de chercher à connaitre les directives de sa localité et à s’y conformer au mieux de sa capacité pour éviter les ennuis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here