Souvent dus à un désordre intestinal, les ballonnements s’accompagnent de sensations désagréables et de lourdeur. Ils entraînent aussi un gonflement du ventre après chaque repas. Bien que nous ne les ressentions pas de la même manière, ils restent inconfortables au quotidien. Heureusement des solutions existent pour les éviter. Découvrez comment dire stop aux ballonnements et aux désordres intestinaux.

Consommez des probiotiques pour nourrir le microbiote intestinal

Le microbiote intestinal regroupe l’ensemble des microorganismes vivants que l’on retrouve dans le tube digestif. Ce sont essentiellement les bactéries, les levures et les champignons. Aussi appelé « flore intestinale », il constitue la plus grande surface d’échange et de contact entre le corps et l’extérieur. Il régule aussi le fonctionnement du système digestif. Pour éviter les ballonnements, il est donc primordial de prendre soin du microbiote intestinal.

Le microbiote intestinal se nourrit en effet de fibres. On entend par cela des souches probiotiques de diverses origines. Les probiotiques facilitent le transit intestinal, empêchent la constipation et retardent la satiété. Ils engendrent une cascade de réactions métaboliques, en plus de stimuler la croissance du microbiote existant. Souvent, les probiotiques se présentent sous forme de gélules, de comprimés ou de sticks. Cependant, vous en trouverez aussi dans les légumes, les fruits et les céréales.

probiotique pour éviter les ballonnements et les désordres intestinaux

Évitez certains aliments pour empêcher les désordres intestinaux

Certains aliments se révèlent plus difficiles à digérer pour certaines personnes. Et pour cause, l’organisme de chaque individu ne réagit pas de la même façon. L’astuce consiste donc à tester, à manger en toute conscience et à observer ce que contient votre assiette pour reconnaître les aliments que votre organisme ne tolère pas. Selon certaines études, les aliments suivants causent souvent des ballonnements :

  • Les légumineuses,
  • Les choux,
  • Les produits laitiers (certaines personnes ne produisent plus assez de lactase à l’âge adulte, rendant ainsi difficile la digestion des produits laitiers),
  • Les plats gras,
  • Les plats très sucrés,
  • Les chewing-gums qui font avaler de l’air,
  • Les boissons gazeuses (elles font entrer de l’air dans les intestins).

Rien ne vous oblige à supprimer définitivement ces aliments de votre régime alimentaire. Par contre, il faut les consommer en petite quantité.

Mangez lentement pour éviter les ballonnements

La gestion du stress reste un élément tout aussi important que le choix de l’alimentation. Vous devez en effet prendre le temps de respirer calmement avant la première bouchée. Vous créerez ainsi un espace de calme favorable à davantage de conscience pendant la mastication. Vous serez aussi plus concentré sur ce que vous avez dans la bouche.

Les experts s’accordent sur ce point : manger doucement permet de mâcher le plus possible et facilite la digestion. Cela vous empêche également d’ingérer de l’air dans votre estomac. Idéalement, vous devez prendre au moins 20 minutes pour manger. Lorsqu’une mauvaise digestion est en partie due au fait que vous mangez trop vite, les conséquences peuvent être désastreuses : maux de ventre, ballonnements, indigestion… Essayez donc de réduire au maximum votre niveau de stress afin d’éviter de manger plus vite. Vous éviterez ainsi tout risque de ballonnements. Apprenez aussi les diverses techniques de relaxation pour éviter la nervosité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here