Il vous arrive presque inévitablement d’être à un moment de votre vie, confronté à des situations assez difficiles face auxquelles vous pouvez perdre le contrôle et tomber dans une terrible dépression. La manière dont vous gérez ces événements impacte considérablement autant votre bien-être que vos activités. Voici quelques exemples d’événements douloureux et des conseils pratiques pour les affronter !

Comment retrouver le moral après une rupture ?

Lorsque vous coupez les liens avec votre partenaire amoureux, vous avez l’impression que votre monde s’écroule, que vous perdez une partie de vous, que vos sentiments et vos sacrifices sont bafoués et qu’il vous est impossible de vivre sans lui. Cependant, vous devez trouver la force de vous dire qu’il y a toujours du positif, même dans une rupture amoureuse. Surmonter une épreuve pareille se résume à deux grandes phases : composer avec la douleur et aller tout doucement de l’avant.

Acceptez la douleur et composez avec elle

Avant tout, vous devez reconnaitre que vous souffrez. Avouer votre douleur après votre rupture ne représente pas une faiblesse : c’est plutôt humain. Scientifiquement, c’est même tout à fait normal que vous vous sentiez mal lorsque vos sentiments sont rejetés ou ne sont plus partagés. Vous devez alors extérioriser votre souffrance. En effet, vous ne pouvez pas retrouver le moral après votre rupture si vous essayez de nier votre mal ou d’ignorer son existence. Pleurez donc si vous en éprouvez le besoin : vous vous sentirez mieux après. Voici d’autres conseils pratiques pour vous aider dans ce sens :
  • Ne cherchez pas à concocter des plans pour vous venger de votre ex-partenaire ;
  • Écrire ce que vous ressentez vous permettra de mieux vous sentir ;
  • Mettez votre fierté de côté, confiez-vous à un proche et laissez-vous soutenir ;
  • Ne perdez pas confiance en vous et retrouvez votre personnalité ;
  • Arrêtez de vous rejeter la faute de ce qui vous arrive et de lier le problème à votre physique ou à votre personnalité ;
  • Dresser aussi une liste de vos qualités vous permettra de vous sentir important ;
  • Reprenez vos petites habitudes laissées entre temps (sport, jeu, promenade, lecture, grasse matinée, régime alimentaire, etc.).

 

Aller de l’avant

Pour retrouver le moral après votre rupture amoureuse, vous devez aussi chercher à changer de routine et exercer de nouvelles activités. Ceci vous aidera à notamment garder votre bonne humeur. Pour y arriver, vous devez réorganiser votre vie sociale en participant à de diverses célébrations dans votre église ou dans votre communauté. Cela vous occupe, vous permet de rencontrer le monde extérieur et de vous changer les idées. Sortez, amusez-vous, passez du temps avec vos amis.

De même, vous ne pouvez pas aller de l’avant sans pardonner à votre ex-partenaire. Cela n’inclut pas forcément que vous deviez vous réconcilier ou même devenir ami avec lui. Au contraire, il est conseillé que vous restiez distant pendant un bon moment tout au moins. Libérez-vous juste de cette haine ou de vos ressentiments à son égard : c’est pour votre propre bien.

Vous devez à présent réfléchir et laisser le temps arranger les choses tout en suivant les conseils ci-après :
  • Tirez des leçons de votre parcours avec votre ex-partenaire ;
  • Débarrassez-vous des souvenirs qui vous font replonger dans le passé ;
  • Évitez les musiques qui vous attristent ;
  • Réalisez du shopping et sentez-vous comme une belle personne à nouveau.

Cela prendra du temps, mais vous vous rendrez compte que vous venez de passer tel ou tel nombre de semaines sans penser à cet épisode de votre vie. Vous pouvez aussi vous rendre sur Neoo Zen afin de retrouver le moral rapidement.

Comment retrouver le moral après une perte d’emploi ?

À la suite d’une perte d’emploi, la première conséquence reste la perte de confiance en vous. Vous doutez désormais de vos capacités et vous ressentez la peur de ne plus trouver un nouvel emploi. Ce sentiment d’échec et de nullité vous baisse le moral et vous empêche également de vous donner les moyens de trouver un nouveau travail afin d’assumer vos charges et vous épanouir. Ne vous inquiétez pas, nous vous fournissons les armes nécessaires pour vous remettre sur pied.

Retrouvez confiance en vous

Ne laissez pas votre entourage vous rappeler chaque fois vos charges et l’urgence de la situation. Cela fait naitre en vous un sentiment de culpabilité et de nullité que vous devriez impérativement éviter afin de vite passer au travers de cette perte. Vous êtes tombé, oui. Mais, vous devez également vous relever et vous convaincre que vous avez du potentiel.

Pour cela, cherchez en vous des talents cachés ou ceux que votre précédent emploi ne mettait pas en exercice. Vous pouvez par exemple vous rendre compte que vous aimez bien la décoration et tout ce qui a rapport avec l’évènementiel alors que vous étiez employé dans une banque. Cela vous rassure que vous avez encore des compétences requises pour trouver un nouvel emploi.

Retrouvez votre bonne humeur

Pour retrouver le moral, vous devez vous investir aussi dans ce qui vous passionne. Remettez-vous donc à vos passe-temps et vos centres d’intérêt :
  • Effectuez des exercices sportifs ;
  • Adonnez-vous à la lecture de vos romans préférés ;
  • Reprenez vos promenades matinales ;
  • Suivez des séries télévisées ;
  • Prenez des initiatives lorsque vous êtes gaie, etc.

 

Réalisez un bilan sur votre situation

Posez-vous des questions sur les raisons de votre licenciement. Cherchez à savoir si cela provient de certaines difficultés en particulier. Demandez-vous :
  • Si le problème vient de votre employeur lui-même ou si la responsabilité vous revient d’une quelconque façon ;
  • Si ce travail constituait un supplice pour vous ou s’il s’agissait de ce que vous aimez ;
  • Si vos compétences paraissaient compatibles avec votre boulot.

C’est également le moment de vous renseigner sur les domaines qui emploient beaucoup plus en ce moment et de voir si vous présentez les compétences requises pour postuler. Sinon, vous pouvez toujours suivre une autre formation en vue de repartir de l’avant.

Vous devez à présent mettre votre temps au profit de certaines activités :
  • Participez aux diverses organisations dans votre communauté ;
  • Essayez le bénévolat ;
  • Réactualisez votre CV et entrainez-vous à bien vous défendre au cours des entretiens d’embauche ;
  • Fixez-vous un nombre de CV à déposer par jour et commencez les recherches d’emploi de façon méthodique.

Vous pouvez aussi discuter avec des personnes qui vivent la même situation que vous et analyser comment elles procèdent. Ne vous découragez surtout pas pendant votre quête d’emploi : vous en trouverez.

Comment retrouver le moral après un deuil ?

Perdre un être cher c’est l’une des choses les plus dures qui puissent vous arriver dans la vie. Vous passerez par plusieurs phases dont le choc, le déni, la colère, la peur, l’acceptation, la dépression, la tristesse, le pardon, la sérénité, etc. Vous refuserez la triste réalité de ne plus revoir cette personne ou dans certains cas, « cet animal », et il pourrait même vous arriver d’être confronté à des hallucinations. Parfois, vous porterez ses vêtements, vous regarderez ses séries ou vous adopterez sa routine afin de le sentir toujours près de vous. Cependant, vous ne devrez pas vous refuser de retrouver le bonheur et la joie de vivre. Mais, comment y parvenir ? Voici quelques conseils qui vous aideront :
  • Laissez libre cours à votre chagrin : certaines personnes, de peur d’affronter une aussi grande douleur, préfèrent se réfugier dans la drogue, l’alcool ou même le sexe. Mais, l’idéal reste d’accepter la douleur une bonne fois pour toutes. Si possible, laissez couler vos larmes : cela ne vous rend pas faible et il n’y a d’ailleurs pas une meilleure façon d’extérioriser votre mal-être ;
  • Évitez de vous culpabiliser : la plupart du temps, on retourne dans le passé chercher ce qu’on aurait dû faire ; les disputes avec l’être perdu ou les actes qui selon nous, auraient pu changer les choses. Chercher un coupable ne vous aidera pas à vous sentir mieux ou à retrouver votre paix intérieure. Acceptez que les événements se soient déroulés comme ils devraient et que vous deviez vivre avec ;
  • Acceptez de vous faire aider : il n’y a pas de durée requise pour passer au travers de son deuil. Évitez les personnes qui vous traitent de sensible ou de faible parce que vous traversez une situation pareille. Entourez-vous plutôt des proches qui vous écoutent et vous soutiennent dans cette période. Si votre deuil est traumatisant, sollicitez l’aide d’un psychologue. Parler vous fera un grand bien. Ne vous enfermez pas. Écoutez vos amis et acceptez l’aide de ceux qui vous tendent la main ;
  • Chérissez vos meilleurs souvenirs : vous n’avez pas besoin de vous débarrasser de tout ce qui vous fait penser à l’être perdu pour vous sentir mieux. Au contraire, apprenez à rire des souvenirs de bons moments que vous avez passés ensemble. Soyez convaincu qu’il aurait préféré vous voir retrouver la paix du cœoeur et la sérénité plutôt que broyer du noir ;
  • Ne forcez pas votre nature : ne vous sentez pas obliger de sourire parce que votre entourage vous fait remarquer que vous êtes triste. Restez naturel et allez à votre rythme. Avec le temps et vos efforts, vous arriverez à vivre avec cette perte, à trouver votre bonheur et votre stabilité.
En bref, quel que soit l’événement douloureux que vous traversez, il s’avère indispensable d’extérioriser votre peine, de croire que vous êtes capable de le surmonter et de ne pas hésiter à vous faire aider. Cela pourrait paraitre long, mais avec le temps vous parviendrez à retrouver le moral.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here