Avez-vous des angoisses à l’approche des rendez-vous chez le dentiste ? Si oui, sachez que vous n’êtes pas un cas isolé. Environ un Français sur deux en souffre selon les chiffres. Mais la peur du dentiste ne doit pas vous empêcher de vous faire soigner. Découvrez ci-après nos conseils et astuces pour surmonter efficacement la phobie du dentiste.

Le choix d’un bon dentiste

Il est crucial que vous ayez confiance aux compétences de votre dentiste. C’est l’un des fondements qui vous aidera à gérer au mieux votre stomatophobie. C’est pourquoi, renseignez-vous et optez pour un dentiste compétent et rassurant, avec qui vous vous sentirez à l’aise. Il doit être à l’écoute de vos peurs et sensible à votre douleur. Pour en savoir plus sur la phobie du dentiste, n’hésitez pas à consulter ce site.

L’origine de votre phobie

Notre peur provient souvent d’un élément déclencheur. Il peut s’agir notamment d’une expérience traumatisante vécue durant l’enfance ou d’un mauvais souvenir lié à un proche. Repartez à la source pour identifier l’origine de votre peur, afin d’être plus avisé sur les mesures à prendre.

Tout d’abord, prenez le temps de dialoguer avec vous-même. Posez-vous les bonnes questions. Vous devez identifier ce qui vous fait le plus peur pendant la consultation. Est-ce l’appréhension de la douleur ? Ou est-ce la honte d’ouvrir la bouche et laisser un étranger regarder l’intérieur ? Dans l’un ou l’autre des cas, apprenez à écouter vos peurs.

Notez par écrit vos craintes

Après un dialogue avec vous-même, partez du principe que la phobie du dentiste est un mal plutôt populaire. Environ 48 % des Français ont peur du dentiste. Il ne faut donc avoir aucun problème à reconnaître et admettre qu’on soufre de stomatophobie. C’est la raison pour laquelle après avoir identifié vos peurs, faites une liste. La liste servira à relever certains points et à vous libérer. Pour ce faire :

  • Notez les raisons de votre peur sur une liste de façon précise et concise ;
  • Rapportez cette liste à votre dentiste pour lui faire part de vos craintes ;
  • Prenez courage et communiquez librement à propos avec vos proches. 

L’aisance de l’intervention


Si vous ne le savez pas encore, vous devez savoir que les interventions dentaires au fil des années se sont améliorées. De nouvelles technologies ont été conçues pour faciliter les soins et la chirurgie. Nous ne sommes plus au siècle où les dentistes utilisaient des serrures géantes comme dans les films ; cette époque est révolue. Cette prise de conscience est un véritable atout pour alléger vos peurs et vous rendre plus confiant.

Faites recours à la distraction

Durant la consultation, dirigez votre attention sur autre chose. C’est une des meilleures alternatives pour garder le contrôle et ne pas paniquer. Si possible, allez au rendez-vous muni de vos écouteurs et écoutez une musique que vous aimez dans la salle d’attente. Pensez à vos vacances, aux beaux endroits à visiter, etc.  

Faites des exercices de relaxation

Certains exercices de relaxation peuvent vous aider à surmonter votre peur du dentiste. Vous avez la possibilité de méditer ou de pratiquer des exercices de respiration pour vous détendre. Ils servent notamment à détendre vos muscles, en ralentissant votre rythme cardiaque.

Vous pouvez également pratiquer le pompage d’épaule. C’est une technique connue de la sophrologie pour se calmer. Il suffit de remonter légèrement vos épaules et de respirer très fort par la bouche.