Comme d’autres mammifères tels que le chien et l’Homme, les chats peuvent également être victimes de douleurs articulaires. La vieillesse et un traumatisme peuvent effectivement donner lieu à l’arthrose. Cependant, la survenue d’un tel mal chez le chat est assez rare. Cela est lié au fait que l’animal est léger, et doté d’une certaine souplesse. Cependant, certains sujets peuvent subir les douleurs articulaires plus durement que d’autres. Comment les soulager ?

Comprendre l’arthrose chez le chat

L’harpagophytum pour chat peut être un excellent moyen de soulager les douleurs articulaires chez votre animal. L’arthrose se produit lorsque le cartilage qui compose les articulations du chat se dégradent. Il peut s’agir d’une seule articulation, ou plusieurs selon l’importance du mal. Tout cela engendre des douleurs chroniques qui rendent difficile le quotidien de l’animal. En général, l’arthrose chez le chat ne concerne que les individus assez âgés.

Cependant, on peut également la remarquer chez les animaux nés avec des difformités osseuses congénitales. Elles peuvent aussi être dues à un traumatisme concernant une articulation.

Origines de l’arthrose


Avant de penser à une phytothérapie du chat, le vétérinaire décèlera les causes du mal. Notez que tous les faits qui impactent l’intégrité du cartilage engendrent des douleurs aux articulations. L’une des causes naturelles de cette maladie chez les chats est le vieillissement. Chez les mammifères, le cartilage a une durabilité peu importante. Il perd en souplesse, épaisseur et lissage au fil des années. Les mouvements deviennent donc difficiles avec les articulations.

Une articulation peut être assimilée à un dispositif parfaitement huilé, mais dont le fonctionnement devient moins optimal dans le temps. Les différents éléments qui la composent s’écaillent et finissent par s’amincir. Les malformations osseuses congénitales sont également des conditions qui favorisent cette maladie chez le chat. Les traumatismes comme :

  • Les fractures articulaires ;
  • La rupture du ligament croisé ;
  • Etc. ; accélèrent l’arthrose chez le chat.

L’obésité de votre animal peut également être un facteur favorisant.

Les symptômes

Il faut savoir que l’arthrose chez le chat n’est pas une maladie qui se déclare subitement. Elle évolue plutôt lentement, et se traduit par une douleur chronique. Cette dernière peut se manifester au niveau d’une ou plusieurs articulations. Des conditions comme celle-ci peuvent lui dérouler un terrain favorable. Vous remarquerez alors que la démarche de votre chat n’est plus la même :

  • Raideur des membres ;
  • Boiterie ;
  • Difficultés à se lever ;
  • Impossibilité de sauter ;
  • Etc.

En général, les symptômes se manifestent au fur et à mesure pendant la vie du chat. C’est ce qui rend difficile leur observation afin de soigner au plus tôt le mal. Vous remarquerez alors que votre chat n’a plus les mêmes habitudes qu’auparavant :

  • Changement du lieu de couchage ;
  • Réduction des sorties en extérieur ;
  • Difficulté à accéder aux endroits en hauteur ;
  • Malpropreté fécale ou urinaire ;
  • Agressivité ;
  • Etc. 

Que faire en cas d’arthrose du chat ?


Il vaut mieux prévenir l’arthrose comme ici lorsque vous avez un chat. Contrôlez son alimentation, de même que son poids. En cas de risque pour votre animal, le vétérinaire recommandera de l’alimenter d’une manière spécifique.