Pour chaque métier, il existe des risques de troubles musculosquelettiques. Pour nos soignants, le risque est accru puisqu’ils sont soumis à une pression extrême, de longues heures de travail et de gros efforts. Chez eux, les TMS touchent surtout les pieds qui sont mis à rude épreuve tout au long de la journée. Ces maux de pied peuvent avoir de graves conséquences. Heureusement, il existe des solutions qui permettent de les éviter au maximum. Nous vous proposons de les découvrir à travers cet article.

Le métier de soignant : quels maux de pieds et pourquoi ?

En votre qualité de membre du personnel médical, vous aurez à faire de nombreux allers-retours. Les visites quotidiennes, les urgences, les appels, les pauses et bien d’autres encore. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est recommandé de porter des chaussures adaptées comme les sabots de Schuzz pour les soignants. En dehors des déplacements, il vous faudra rester debout et ce pendant des heures. Lorsque vous échangez avec les patients, lorsque vous allez chercher du matériel, faire des analyses ou lorsque vous écrivez vos comptes-rendus. Le poids de votre corps reposera donc entièrement sur vos pieds.

Maux de pieds soignants

A force, vous risquez de ressentir des douleurs au niveau des talons et même dans tout le pied. Vos genoux aussi peuvent en souffrir. Par ailleurs, il y a de fortes chances pour que vous ayez également des fourmillements dans les jambes. Il existe, en outre, d’autres problèmes auxquels vous pourriez faire face, pour les prévenir rassurez-vous il y a des solutions.

Comment prévenir les maux de pieds en milieu médical ?

La première chose à faire est de porter des chaussures de travail règlementaires. Ce sont généralement des sabots conçus pour vous offrir un certain confort. En effet, ils sont notamment perforés sur le dessus pour permettre à vos pieds de respirer. Les sabots médicaux sont aussi antidérapants et vous offrent un meilleur maintien. Une bonne posture vous permettra de soulager vos pieds et d’éviter les douleurs et les courbatures. Vos pieds seront protégés par la même occasion, vous ne risquerez pas de les cogner ou de vous blesser.

De plus, vous pourrez joindre l’utile à l’agréable. Outre le confort, la sécurité, la durabilité, et la facilité d’entretien, d’autres critères vous aident à choisir, entre autres la couleur, la forme, les motifs et la hauteur des talons. Plusieurs styles vous sont ainsi proposés. En dehors du port des sabots de soignants, faire du sport peut également vous permettre de préserver vos pieds. Prenez soin de cette partie de votre corps avec des activités, n’hésitez pas à demander conseil à un podologue qui pourra vous aider en ce sens. D’autre part, vous pouvez vous offrir des soins alternatifs tels que des massages pour prévenir les maux de pieds. L’assistance d’un kinésithérapeute vous sera utile et nous vous le recommandons vivement. Soignez aussi votre alimentation pour éviter une carence en calcium et vitamine D qui pourrait fragiliser vos os.

Les maux de pieds sont l’un des TMS majeurs qui empêchent les soignants de travailler convenablement. Il est cependant possible de les préserver en utilisant des chaussures de travail adaptées, entre autres. De même, des soins réguliers, une bonne alimentation et une grande attention accordée à vos pieds vous seront d’une grande aide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here