Sur le marché et sous certaines conditions légales en France, il est bien possible d’acheter et de consommer le cannabigérol ou CBG. Le CBG est le précurseur des cannabinoïdes comme le CBD et le THC. Dans le chanvre, la teneur du CBG n’avoisine que les 1%. Cependant, il a aussi ses bienfaits sur le corps humain et peut se consommer de différentes manières. Ainsi, on peut consommer l’huile de CBG. À ce propos, qu’est-ce en réalité l’huile de CBG ?  

Que devriez savoir sur l’huile de CBG ?

L’huile de CBG fait partie des nombreuses méthodes par lesquelles l’on peut envoyer le cannabidiol dans l’organisme. C’est l’une des formes sous lesquelles le cannabidiol peut intégrer un circuit de vente. Ladite huile contient du CBG qui provient de l’acide cannabigérolique ou CBGA qui est le premier acide cannabinoïde prenant corps dans un plant de cannabis. Au début de la floraison, sa teneur est élevée dans le plant, mais durant la croissance dudit plant, certains enzymes vont transformer cet acide en THCA et CBDA. Lorsque la plante est ensuite chauffée par décarboxylation, on y retrouve les cannaboïdes comme le CBD, le THC, le CBG, etc. Il faut noter que la consommation de l’huile de CBG ne vous fera pas planer. Plus d’informations sur les huiles de CBG sont disponibles sur les sites dédiés.

Comment est produite l’huile de CBG ?

Pour produire l’huile de CBG consommable en France comme le souligne ce point sur la législation du CBD et CBG, on commence par la mouture des plants de chanvres matures. Après cela, il faut retirer les tiges et autres constituants superflus de la plante. L’objectif visé ici est la récolte des feuilles et fleurs qui ont une forte teneur en cannabinoïdes, flavonoïdes et terpènes. Ensuite, ces différents composés vont être extraits par CO2 supercritique. Cela permet de mieux isoler les composés essentiels pour une meilleure purification et filtration. Il en ressort un liquide étalon-or qui sera mélangé avec une huile de graine de chanvre avant d’être mis en flacon. C’est ainsi qu’est obtenue cette huile de CBG qui ne produit aucun effet psychotrope.

Les bienfaits de l’huile de CBG

À la différence de l’huile de CBD, l’huile de CBG a un effet calmant et interagit avec d’autres récepteurs cannabinoïdes. Cette huile, grâce aux propriétés intrinsèques du CBG, a un impact sur le récepteur vanilloïde 1. Rappelons que par l’interversion de ce dernier, nous pouvons ressentir la douleur. Il est également impliqué dans la gestion de l’inflammation. Par ailleurs, l’huile de CBG peut ralentir le développement de certains cancers comme celui du côlon. Certaines études ont aussi montré que le CBG peut stimuler l’appétit. Aussi, intervient-elle dans le soulagement de l’anorexie. De plus, la présente huile vous permettra de vous déstresser et ne pas rentrer dans une phase dépressive. Grâce au CBG, la présente huile intervient dans le traitement des glaucomes. Elle est alors capable de vous aider à :

  • Soulager l’inflammation et les douleurs ;
  • Combattre l’insomnie ;
  • Réduire le glaucome, etc.

Elle permet également à votre cerveau de bien fonctionner, et vous pouvez l’utiliser contre la maladie de Parkinson.

Comment consommer l’huile de CBG ?

La présente huile n’est pas à utiliser dans la cuisson. Pour la consommer, vous pouvez l’ajouter dans vos aliments froids et boissons fraîches. Il est aussi possible de mettre quelques gouttes sous votre langue et d’attendre quelques secondes avant de l’ingurgiter. Il est conseillé généralement de consommer 3 à 4 gouttes de cette huile trois fois par jour pour avoir de satisfaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here