Avez-vous senti un mal-être au niveau de votre cuir chevelu ces derniers temps ? Si oui, c’est peut-être le moment pour vous de passer des examens capillaires afin d’avoir une idée du mal qui ronge vos cheveux. Certaines personnes sous-estiment assez l’importance de ce diagnostic, et pourtant, il s’avère très important pour la santé des cheveux. Dans cet article, découvrez des raisons suffisantes pour en faire.

Diagnostic capillaire : qu’est-ce que c’est ?

Le diagnostic capillaire est un contrôle médical opéré sur le cuir chevelu (dans son entier), le bulbe et aussi la fibre capillaire. Il est effectué pour détecter d’éventuels maux liés à ces parties de la tête afin de les prévenir ou les traiter. Ce type de procédé est généralement opéré par des cabinets spécialisés en soins capillaires. Vous découvrirez sur https://cmccparis.com/ des informations intéressantes sur un centre parisien spécialisé dans le diagnostic capillaire, mais également dans :

  • Le traitement des pathologies du cheveu et du cuir chevelu ;
  • Les soins esthétiques ;
  • Les greffes capillaires ;
  • La dermatologie capillaire ;
  • Etc.

Faire un diagnostic capillaire pour contrôler l’état des cheveux

Il n’est pas évident aux premiers abords que vous sachiez dans quel état se trouvent vos cheveux. Ce n’est qu’après avoir subi une perte ou un changement de texture de ces derniers que vous vous en préoccuperez. Pour éviter ainsi toute surprise désagréable, il convient de faire assez souvent (par trimestre) des diagnostics capillaires.      

En plus de chercher de possibles infections ou autres maux sur le cuir chevelu, le spécialiste est également capable de vous fournir des informations très précises sur votre type de cheveux et les produits adéquats que vous devriez utiliser pour leurs soins.       

Le diagnostic capillaire pour soigner ses cheveux au bon moment

Une détection rapide du mal permet au spécialiste d’appliquer aussi rapidement que possible les soins adaptés pour vos cheveux. Le diagnostic capillaire vous permet ainsi d’accéder aux soins adéquats pour éviter des lésions plus conséquentes qui nécessiteraient une intervention chirurgicale.

Les soins post-diagnostics sont généralement des soins de réhydratation du cuir chevelu en profondeur, d’élimination de pellicules, de stimulation pour la repousse des cheveux, etc.

Rapidité et discrétion : les mots d’ordre d’un diagnostic capillaire

La plupart des gens qui souffrent de maux capillaires sont souvent complexés à l’idée que d’autres personnes le sachent. Ils s’abstiennent donc de présenter leurs problèmes et ne sont pas du tout enclins à se faire diagnostiquer. Si vous êtes dans cette même configuration, gardez à l’esprit que le diagnostic se réalise en cabinet et seulement sur rendez-vous. Les centres de diagnostics sont nombreux, vous pouvez en choisir un plus loin de chez vous, histoire d’être à l’abri des regards, pour effectuer votre diagnostic. Ce dernier étant d’ordre médical, votre résultat et votre venue au centre resteront confidentiels.

Le diagnostic capillaire pour connaître les atouts et les faiblesses de ses cheveux

Les résultats issus d’un diagnostic de ce type sont vraiment bien exposés en raison des équipements utilisés à cet effet. Les centres de diagnostic font l’effort de se doter de matériels derniers cris pour fournir un service complet aux patients.

Il peut donc ressortir dans les résultats les forces et les faiblesses de vos cheveux : faible croissance, résistance, fragilité… Ces données vous aideront à mieux prendre soin de vos cheveux.      

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here