L’hôpital est une structure dont le rôle est de fournir des prestations médicales pour le bien du patient. Afin d’assurer ses fonctions, ce type d’établissement a recours à des consommables bien spécifiques. Ces équipements permettent de garantir l’hygiène des personnes qui se rendent à l’hôpital pour bénéficier de ses services, mais également du personnel travaillant dans ce secteur. Il est donc capital pour les dirigeants d’hôpitaux de bien choisir le matériel médical. Découvrez dans cet article quelques chiffres sur la consommation d’équipements médicaux dans le domaine médical et son importance au quotidien pour les professionnels de santé.

Que sait-on de la consommation de matériel médical dans les hôpitaux ?

Il est impossible de soigner les malades sans dispositif médical. Qu’il s’agisse d’une pompe à perfusion, d’un respirateur, d’un drap d’examen ou de lingettes désinfectantes, le matériel médical est très important car il permet aux soignants de diagnostiquer, de traiter et contenir les maladies.

Pour information, un dispositif médical correspond à tout outil, appareil, matière, produit, accessoire ou équipements employés à des fins médicales. Aujourd’hui, le marché des dispositifs médicaux est très grand et le secteur est de plus en plus innovant. Ces dispositifs sont classés en fonction du degré de risque lié à leur usage (temps d’usage, partie du corps en contact avec le matériel, etc.), mais aussi des dangers potentiels liés à leur usage dans le domaine de la santé publique (catégorisé selon le risque croissant lors de l’emploi).

Ainsi, la classification du matériel médical est définie comme suit :

  • Classe I (niveau de danger le plus faible) : les consommables se retrouvant dans cette catégorie sont ceux qui présentent le moins de dangers pour les patients et le personnel médical.

Les compresses, les lunettes de protection, les béquilles… sont des outils pouvant être placés dans cette classe. Le fait d’utiliser un drap d’examen est également une action qui comporte peu de risques pour le personnel soignant et les patients. De fait, ce matériel peut être classé dans cette catégorie.

  • Classe IIa (risque modéré) : ici, il est question des instruments tels que les couronnes dentaires, les appareils d’échographie, les lentilles de contact, etc.
  • Classe IIb (risque important) : les produits de désinfection des lentilles, des respirateurs, moniteurs de signes vitaux… qui présentent des dangers assez importants.
  • Classe III (niveau de risque très élevé) : il s’agit ici par exemple des implants mammaires, des prothèses, pompes cardiaques, pinces de biopsie, etc.

matériel médical

Quelques chiffres traduisant l’état du marché français des dispositifs médicaux

En 2019, le chiffre d’affaires du secteur français des équipements médicaux était de 30 milliards d’euros. Il est évident que le marché se porte bien et est même en pleine croissance, car en 2016, le chiffre d’affaires global s’élevait à 28 milliards d’euros. On constate donc que la consommation de matériel médical en milieu hospitalier a évolué de façon exponentielle au cours de ces dernières années. Les consommables, les implants, les outils médicaux ou encore les logiciels sont des produits de l’industrie des technologies médicales qui ont été très utilisés ces derniers mois.

Cela a permis de créer un dynamique « bassin d’emplois ». Actuellement, environ 1 502 entreprises dont la plupart sont des PME exercent dans ce domaine et participent à la création de 90 000 emplois directs. Selon une étude réalisée par le Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (Snitem), plus de 54% des entreprises évoluant dans ce secteur se considèrent comme des acteurs du système sanitaire.

Dans l’univers des consommables médicaux, le cycle de vie des produits est généralement très court. Cela explique très bien le fort dynamisme de ce secteur en matière d’innovations, si bien que plus de 3 000 demandes de brevets sont déposées chaque année. Par ailleurs, la plupart du matériel utilisé en milieu hospitalier présente une nette tendance à la digitalisation car 51% des sociétés déclarent développer des produits connectés pour améliorer l’expérience des médecins et des patients.

Il apparaît aussi que 6% du chiffre d’affaires global enregistré par ce secteur est alloué à la recherche et au développement qui s’appuie sur des collaborations entre les secteurs public et privé. Enfin, les deux tiers des sociétés de ce marché ont un volet R&D.

matériel hôpitaux

Quelle est l’importance du matériel hygiénique dans le milieu hospitalier ?

Le matériel médical acquis par les hôpitaux ne se limite pas uniquement aux appareils médicaux et aux instruments utilisés pour soigner les pathologies. Les équipements hygiéniques occupent une grande place parce que l’hygiène est un gage capital de qualité dans le secteur de la santé. Selon des études, près de 10 000 personnes décèdent chaque année d’une infection contractée à l’hôpital en raison du manque d’hygiène. De fait, il est important de bien sélectionner le matériel à utiliser pour garantir la propreté et la qualité des soins au patient.

Parmi ces différents équipements, on retrouve le drap d’examen. Il s’agit d’une couverture, jetable ou non, qui permet de protéger les meubles au cours d’une consultation mais également d’assurer la sécurité du patient contre de potentielles bactéries pouvant se trouver sur les supports utilisés lors des consultations dans les cabinets ou les hôpitaux. Pour choisir ces couvertures, il est essentiel de faire une comparaison entre les différents modèles disponibles sur le marché et de prendre une décision en fonction de plusieurs critères bien précis et du type de drap dont vous avez besoin. Il faut comparer le nombre de rouleaux de draps par carton, la dimension du format des couvertures, le nombre de plis et, pour finir, la qualité de la ouate de cellulose. C’est en tenant compte de toutes ces informations que vous pourrez bien comparer les différents modèles et acheter vos draps d’examen au meilleur tarif.

Parmi les éléments destinés à l’hygiène médicale, on peut aussi citer les désinfectants, les blouses médicales mais aussi les protections types gants, charlottes et autres éléments destinés à renforcer l’hygiène dans l’établissement de santé.

Si vous voulez acheter du matériel médical, il est préférable d’opter pour les versions lavables afin de réduire le volume de déchets qu’il faudra gérer. Les draps d’examen lavables permettent par exemple de faire des économies sur le long terme et sont écologiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here